Comment gagner au poker ? Nos conseils pour améliorer votre jeu

Jouer au poker est une question de stratégie, vous devez toujours être attentif à tout ce qui se passe autour de vous et, de cette façon, changer votre propre façon d’agir en fonction de chaque situation et avec chaque concurrent qui est contre vous. Dans ce texte, nous parlerons de certains de ces aspects et de la façon d’agir à une table.

N’oubliez jamais que les probabilités sont vos principaux alliés. Si vous réalisez que les chances de gagner ne sont pas suffisantes, n’y pensez pas à deux fois avant d’abandonner. Pas toujours quand vous jouez plus, vous gagnerez plus. Connaissons donc des stratégies pour gagner au poker et faire fuir le découragement.

Position sur la table

Votre position à la table est très importante pour vos décisions. Si à votre droite, entre vous et le croupier, il y a beaucoup de chaises, cela signifie que vous êtes dans une position appelée la position tardive, ou position tardive, et ceci est intéressant parce que vous apprenez les mouvements de vos adversaires avant de prendre votre propre décision.

Maintenant, si vous êtes l’un des premiers à jouer, vous êtes dans une position de départ, ou Early Position. Dans ce cas, vous devez “parler” avant les autres joueurs. Ils seront alors très attentifs à votre déménagement et agiront en fonction des informations que vous leur donnerez.

Exemple :

Vous êtes dans le bouton tenant KQ et avant vous il n’y a eu qu’un seul appel, c’est-à-dire qu’un adversaire n’a fait correspondre que le GRAND BLIND pari. Comme vous êtes dans le bouton, cela signifie qu’après l’affichage des 3 premières cartes, votre ou vos adversaires parleront en premier et vous serez les derniers.

Même dans le pré-flop (avant de voir les 3 cartes initiales) vous donnez un minimum d’augmentation, faisant le Petit et le Grand pli, mais ce qui était venu comme un nettoyage (l’acte d’appariement BB), ne part pas et paie. Vient le flop (A 9 3), mais vous ne touchez rien. Le mouvement de votre adversaire est CHECK, ce qui signifie qu’il passe le tour. Vous pouvez donc en déduire qu’il n’a rien touché non plus et vous pouvez faire un C-BET, qui est de continuer à parier, en essayant de transmettre l’idée qu’il a une main forte.

C’est une stratégie largement utilisée qui fonctionne bien, parce qu’il n’est pas facile de frapper une paire, donc votre adversaire est forcé de se coucher, parce que vous avez passé l’image d’être avec une bonne main, en raison de votre relance pré-flop.

Est-ce que vous comprenez ? Vous avez profité de votre position (dernier à jouer) pour obtenir des informations de votre adversaire et l’avez fait se coucher sans faire de main. Bien sûr, ça ne va pas toujours marcher et vous pouvez jouer hors position, mais il vous reste déjà un coup à ajouter à votre répertoire.

Ne pas nettoyer souvent

Il est très commun pour les gens qui commencent au poker de vouloir voir beaucoup de flops pour voir s’ils touchent une paire. La compensation est l’acte de payer le minimum, c’est-à-dire la grande valeur aveugle, pour voir les cartes dans l’espoir d’être chanceux. Un fait du poker est que la plupart de vos mains seront des “ordures” (mauvaises cartes), donc vous ne pouvez pas vouloir jouer la plupart des mains.

Gardez vos jetons pour quand vous avez de bonnes mains. Donc, même si vous ne touchez rien, vous aurez des jetons pour essayer le C-BET. Lorsque vous nettoyez, vous jouez souvent contre de nombreux adversaires, ou vous recevez une augmentation, étant forcé de déposer des jetons de valeur à la table. C’est une mauvaise stratégie et vous devriez la retirer de votre jeu si vous voulez vraiment gagner au poker.

Pensez aux paris et apprenez quand et comment agir.

Avant de prendre une décision au poker, vous devriez réfléchir à vos possibilités. Par exemple, si vous avez déjà terminé votre main ou si vous pouvez encore l’améliorer, et que vos adversaires ont déjà vos mains ou sont encore en attente, ces mains peuvent-elles être meilleures que les vôtres ? Tout cela doit être pris en compte.

Avec tout cela à l’esprit, vous devriez analyser la taille de la mise par rapport au pot et par rapport à votre main. Réfléchissez à la question de savoir si la récompense pour avoir gagné vaut le risque de perdre, avant qu’elle ne soit égale ou augmente. Il y a des tables où il est plus intéressant pour vous d’essayer de gagner à long terme en gagnant beaucoup de petits pots, plutôt que de risquer de tout perdre dans un plus gros pot.

Votre image sur la table et les styles de jeu

À une table de poker, tout le monde est revu tout le temps, et vous serez revu par les autres pendant qu’ils vous passent en revue. C’est pourquoi votre façon d’agir est si importante, alors vous devez faire croire aux gens ce que vous voulez qu’ils croient.

Cela passe aussi par le style de jeu. Il existe différents styles et si vous savez les reconnaître chez vos adversaires, cela signifie que vous avez un avantage sur eux.

Exemple : Un adversaire est sur la table depuis longtemps, mais vous observez qu’il se plie continuellement. A un certain moment il donne une augmentation de 3x de la valeur du Big Blind. Nous pouvons comprendre qu’il est un joueur de TIGHT et qu’il attend que de grandes mains entrent dans le jeu. Ainsi, par exemple, un AJ peut être une mauvaise main contre lui. Mais vous devez garder un œil sur le joueur, car il peut commencer à utiliser l’image serrée qu’il a créée pour voler des pots.

Apprenez à connaître les principaux styles que l’on trouve aux tables de poker :

Tight-Aggressive : ce type de joueur participe généralement à quelques mains, mais fait de gros paris et quand il croit avoir la meilleure main, il augmente les mises ;

Loose-Aggressive : ce joueur joue presque toutes les mains, sans trop tenir compte de la sienne, et il parie et relance fréquemment ;

Tight-Passive : celui-ci joue dans peu de mains, et dans ces mains ils ont généralement peu de paris, beaucoup d’attente et peu de fois qu’ils augmentent ;

Loose-Passive : c’est aussi connu comme une machine d’égalisation, parce que ses joueurs participent à un grand nombre de mains, mais n’augmentent guère la mise.

Stratégie pour gagner au poker : Tournois

Jouer à des tournois de poker est très excitant, mais il n’est pas facile d’obtenir des résultats positifs. Habituellement, il y a beaucoup de joueurs à la recherche d’une cagnotte réduite.  Bien sûr, cela varie, mais le prix est généralement de l’ordre de 15% du nombre total de participants. Par exemple, si 200 joueurs ont payé 1 dollar de participation, un prix sera partagé entre les 30 finalistes.

La survie est donc la clé. Une bonne stratégie pour gagner aux tournois de poker est de jouer très TIGHT au début, c’est-à-dire de jouer très peu et seulement avec des mains très fortes. En arrivant au milieu de l’événement, vous pouvez relâcher davantage la portée des mains et lorsque vous êtes près de la bulle, vous devez appuyer sur les joueurs qui semblent s’accrocher afin de ne pas tomber devant le prix.

Avec ces conseils et en apprenant à lire correctement vos adversaires, vous serez en mesure de créer votre propre style de jeu et avec cela dessiner la stratégie pour gagner au poker à long terme.

Les principales techniques de triche avec des jetons de poker
Conseils pour démarrer le poker sans perdre d’argent